Bancs de géométrie – Systèmes classiques ou 3D ?

La mode est au 3D et cela est vraiment justifié pour toutes les raisons ci dessous et malgré l’impact financier qui n’est pas neutre.
Le travail réalisé par les 2 types d’appareils est sensiblement identique, les systèmes 3D ne sont pas vraiment plus précis que les systèmes classiques. Alors où sont les différences techniques ?
Un banc de géométrie en 3D mesure les angles beaucoup plus vite grâce aux cibles posées sur les 4 roues du véhicule à contrôler et à régler. Les versions 3D sont donc à privilégier si vous cherchez à améliorer votre productivité. En plus d’aller plus vite, ces versions 3D sont également plus fiables et ne demandent pratiquement aucun entretien : Les cibles sont de simples pancartes où réflecteurs sans électronique pratiquement incassables. Il n’y a donc pas de risque de casse des têtes ! En plus de l’entretien très limité, le système 3D n’a pas besoin d’être calibré, une fois monté le système est prêt à être utilisé.
Quel sont les défauts des système 3D ?
1° Les prix qui sont en général plus chers d’environ 25 à 30%
2° La surface de travail occupée dans les ateliers, ces systèmes nécessitent une distance minimale de 1.8m entre le totem et l’axe des roues avants du véhicule à régler.

Les bancs de géométrie classiques ont pour premier avantage d’être moins chers, ils s’adaptent également à des petits ateliers peu profonds à l’inverse des systèmes 3D.
Quels sont les défauts des systèmes classiques ?
1° Système de têtes électroniques sensible et fragile (Chute = casse en général)
2° Alimentation des têtes par accus qui doivent être changés régulièrement
3° Nécessite une calibration qui doit être faite par un spécialiste.

Bien sûr nous restons à votre disposition pour vous conseiller.